L'Ange disparu

Editions Sarbacane 2008
A partir de 6 ans
235 x 315 mm
64 pages

Inspiré par le tableau de Mondrian présent dans Jeu de piste à Volubilis, L’Ange disparu utilise comme décor un musée des beaux-arts imaginaire. Eloi, un petit garçon venu avec sa classe visiter le musée, va se voir proposer une mission pour le moins insolite : retrouver un angelot échappé d’un tableau baroque de François Boucher. En discutant avec les portraits et en plongeant dans les paysages, Eloi va voyager dans la peinture, de Nicolas Poussin à Yves Klein, en passant par l’impressionnisme, Picasso, Mondrian et bien d’autres.

En second plan derrière l’histoire d’Eloi dans le musée, cet album, souvent au programme des arts visuels au cycle 3, permet de faire comprendre aux enfants comment la peinture a évolué au fil des siècles, de la figuration jusqu’à l’abstraction, de la petite touche jusqu’aux larges aplats, du classicisme jusqu’à la modernité. Bien loin d’un cours d’histoire de l’art didactique, L’Ange disparu est une première évocation de l’histoire de la peinture qui donne aux enfants quelques clés visuelles pour mieux comprendre cet art.